Des vertes et des pas mûres – confiture!

Hello la compagnie ! C’est définitivement la fin pour les tomates cette année.
Au travail, nous avions un potager rempli de légumes et fruits qui nous ont régalé tout l’été ! Mais depuis quelques semaines, les tomates boudent car elles manquent de chaleur. Ne voulant pas gâcher de si bons produits, je me suis lancée cette année dans la préparation d’une confiture de tomates verte. Vous y croyez ? 🤔

C’était pour moi une découverte. Je ne réalise/consomme que peu (en fait pas du touuuut 🤣) de confiture, n’aimant pas le sucre. Mais mes parents en raffolent, du coup autant les faire profiter ! Avec les bons conseils de maman, qui réalise chaque année plein de bocaux, j’ai trouvé la confection de la confiture très simple.
Comme dans la plupart des recettes traditionnelles de confiture, vous prenez tant pour tant de fruits et de sucre.

Pour cette recette (j’ai pu préparer 3 beaux bocaux) avec :

Ingrédients :
– 1kg de tomates vertes,
– 1 kg de sucre à confiture *
– 1 agrume (une orange ou un citron 🍋),

Préparation :
Couper les tomates en morceaux. Retirer les cœurs. Si vous voyez que les fruits rendent trop de jus, vous pouvez le retirer. Pour ma part, j’avais beaucoup de tomate « Roma », elles étaient peu juteuses 🙂
Peser pour vérifier le poids, tout mettre dans une grande casserole 🥘 (ou bassine à confiture, mais nous n’en avons pas à la maison) et ajouter le même poids de sucre. Couper l’agrume en fines rondelles, les ajouter au reste. Mettre la casserole à chauffer, mélanger régulièrement. Lorsque la confiture boue, compter 12 à 15 min de cuisson en remuant régulièrement, il ne faudrait pas que ça déborde…

Pour savoir si la confiture est cuite, déposer une cuillerée sur une assiette. Si la confiture fige, elle est cuite, sinon elle coulera ! Procéder à la mise en bocal, en ayant pris soin de les stériliser avant. Mettre les couvercles, et retourner les bocaux jusqu’à refroidissement. Vous pouvez ensuite les stocker normalement 🙂

*Le sucre « spécial confitures » contient de la pectine et de l’acide citrique. Il permet de se passer d’acidifiant naturel comme le jus de citron et de pectine, ce gélifiant naturel qui garantit la prise de la confiture.

Du coup, nous voici avec une délicieuse confiture de tomates vertes. À la maisn, tout le monde l’a adoptée 😊 le petit goût d’agrume réveille les papilles, c’est plutôt surprenant !

Bonne découverte !

Une réflexion sur “Des vertes et des pas mûres – confiture!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s