ADIOS 2020, bonjour 2021

Hello la compagnie. On se retrouve dans ce doux billet pour les voeux et envies de 2021. Je laisse mon esprit prendre la poudre d’escampette avec une liste joyeuse de bricoles faites pendant l’année, avant de dresser un bilan plus sérieux et parler de l’avenir !

Pour bien débuter cet article, je vous adresse mes meilleurs vœux possibles pour l’année à venir. Si la santé est au cœur des esprits, je vous souhaite de pouvoir mener à bien vos projets, malgré les freins levés par ce foutu covid. Il faut accepter de « faire avec ». Mais ne pas attendre les hypothétiques solutions dont nous n’avons aucune connaissance. 🌱

J’ai adoré l’article de Maéva sur son blog Dark Jean Black Shirt Dusky Shoes et sa liste de 50 belles choses faites en 2020. Plein d’entrain, de positif avec une multitude de choses simples dont elle se réjouit ! Je m’en suis inspirée, avec le besoin de constater que 2020 n’était pas si sombre, mais aussi garnie de jolies choses simples... Et ben voilà ! Je n’ai pas compté mais la liste de good vibes 2020 est belle ! 🍀

– Débuter une thérapie – Visiter les studio Warner avec Léna – rouler sur le sable dès 7h avant le boulot – passer une journée à Ikea avec ma Maman – faire 2 magnifiques gâteaux de pâques (et :D) – nager – faire du parachute ascensionnel – passer mon CAP – Voir le premier match de Hockey de ma life en compagnie d’un adorable ami – plonger tout un après-midi dans les photos souvenir de/en famille – inviter maman à manger – pâtisser – réussir ma première nougatine – partir en vacances – manger des framboises – sourire – rejoindre Léna à Lille pour un diner à 4 – voir mon magnolia éclore un peu chaque jour – pâtisser encore – faire bronzette le 25 mars dans ma cour – faire des biscuits – faire du roller – cueillir des fraises sauvages – nager en mer – me promener à Bergues – gâter ma mamie – constater que tout le monde va bien – réussir mon CAP haut la main – porter un chapeau – rencontrer Rush – manger du beurre de cacahuète – me baigner à 6h00 les matins – voir ma famille sourire – ENFIN me faire tatouer les doigts – mettre le sapin – boire une tisane – dire bonjour – cueillir des fleurs – me promener – porter une robe –

à continuer …

Je ne dis pas que ça aura été facile et il m’a d’abord paru impossible de résumer 2020 à une bonne année. Vie sociale, emploi, famille, rien n’est épargné. Nous avons vécu le premier confinement. Puis sans le voir venir (ou préférant ignorer l’évidence ?) le second, le tout sous un climat anxiogène que les médias véhiculent… Il a fallut apprendre à TOUT anticiper, sans rien PRÉVOIR. Reporter ? Annuler ? Rêver. Et pourtant 2020 est garni de doux moments qu’il faut collectionner et cultiver, et je tire « mon » positif de tout ça.

  • Le 1er confinement m’aura permis de prendre du recul. De ralentir ma cadence de vie. De voir ce qui est essentiel, vital, de me recentrer sur certaines priorités. D’apprendre, de gagner (un peu lol) en flexibilité face à l’imprévu que j’ai en horreur.
  • Depuis 1 an – on souffle tout juste la bougie cette semaine ! – j’ai entamé une thérapie pour « aller mieux ». Je l’utilise au mieux, elle contribue à mon développement personnel, et cette capacité de remise en question qui m’a toujours habitée.
    Aller mieux ? Si simple à écrire. Je gère mieux ma colère, mais pas le besoin d’être seule qui me submerge souvent sans préavis. Cette sensation d’être coincée, étouffée, oppressée. Qu’on m’espionne, le surveille, me contrôle, me juge ou remette en question ma valeur. Je ne m’estime pas, mais accepte le fait que je fais toujours de mon mieux. Je ne fais toujours pas confiance. Cette partie est brisée. J’essaie d’en récupérer les morceaux jour après jour. Je ne suis pas guérie, je commence tout juste à respirer. J’ai besoin de ME protéger et pas toujours de la bonne façon. Ce besoin de protection me plonge dans l’ignorance ou le déni de certains moments douloureux de 2020. Le départ brutal de Havane de nos vies. Celui de Peggy. Tout cela me semble irréaliste. Des rêves, ou plutôt cauchemars. J’ai compris qu’aimer quelqu’un ne le protégeait pas.
  • J’ai pris des vacances. C’est le 1er confinement qui m’a montré que je pouvais « ne rien faire » et penser à moi. J’ai réussi à profiter. Une véritable bulle d’oxygène. Bon ok j’ai fait du sport tous les jours 🤣
  • Jusqu’à maintenant mes proches vont bien. J’en suis heureuse, soulagée.
  • Je gère de mieux en mieux cette maladie chronique qui fait parti de moi. Il y a toujours des hauts et des bas qui influencent grandement le déroulé d’une journée ou d’une semaine.
  • Une (fin d’)année sans festivités mais qui se clôture par le succès et la fête dans ma tête et l’obtention du CAP. bon inutile de vous bassinez une énième fois, toutes les infos sont là !
  • Le blog est toujours à flots et j’ai encore plein d’idées !! 🌞
  • Mauvaise élève 🤓 que je suis, je n’ai pas avancé comme je le souhaitais sur le projet de biscuiterie. MAIS le dernier trimestre a été enrichissant à ce sujet. Objectif : en 2021 je mets à flots l’aventure VOS HISTOIRES SUCRÉES et il devient urgent d’en terminer le LOGO !
  • Apprendre, continuer de me former, progresser, poursuivre…. avancer.
    A mon rythme bien évidemment mais c’est ce qui enrichie mon quotidien, et ce dont j’ai besoin pour être épanouie. J’ai reçu pour mon anniversaire l’énormissime ouvrage « Gourmandise Raisonnée » de Frédéric Bau. A la première lecture c’était assez inconfortable. J’ai eu l’impression de ne rien savoir, de ne rien connaître, d’être une ignorante. J’en suis venue à me demander si vraiment ce CAP été légitime, tout comme les connaissances acquises pendant l’année. Mais je suis curieuse, avide de savoir. Et je vais enrichir ma technique grâce à ses pages. De la même façon, je vais continuer à tester et développer les pâtisseries sans allergènes. Je ne perds pas cet objectif de vue.
  • Lorsqu’il sera possible de reprendre le sport, j’aimerai me remettre de manière plus assidue à la boxe. Mais aussi prendre des cours de natation dans l’espoir de nager mieux, et bien.
  • Poursuivre la thérapie avec tout le progrès qu’il est possible de faire. Merci la mutuelle 🤣
  • J’aimerai re-vadrouiller un peu, quelques jours ou un week-end par-ci par là. Londres m’a beaucoup manqué pour cet hiver, j’aime le charme et la quiétude de cette ville. J’aimerai revoir de chers amis belges aussi. Et découvrir la Hollande à vélo.🌿

Nous ne sommes pas sorti de cette affaire covid. Mais je crois qu’il est plus inquiétant de penser à l’avenir à ce sujet, qu’au maigre chemin déjà parcouru….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s