Pâques 2021

Hello la compagnie. Je fais un timide retour aujourd’hui, car cela fait un moment que je n’ai rien posté sur le blog. J’ai bien quelques recettes en stock, sans l’envie de les mettre en forme…. Mais ce week-end, c’était Pâques et je me suis activée en cuisine… et youpeee j’ai quelques trucs à vous partager !

Je pensais publier en premier l’entremet réalisé pour l’occasion. Mais comme je n’ai pas encore fini de trier les photos… 😅 On va d’abord dans cet article parler CHOCOLAT 🍫 ! Bon okay, je vous glisse quand même un petit aperçu du gâteau !

C’est tout ! Revenons à nos chocolats. Cette année, pas d’achat de pralines, j’ai essayé de tout faire maison. Avec le covid 🦠 ce n’est pas le temps qui manque lol et c’était un petit challenge que je m’étais fixée, avec :
le moulage d’un œuf,
la réalisation de mini plaques garnies et de chocolats garnis,
– et quelques bricoles pour décorer le gâteau, un cercle et le nid (ça vous les verrez dans l’article sur l’entremet 😉)

Tous les éléments en chocolat présentés dans les images qui arrivent ont été réalisé/moulé avec du chocolat de couverture. Je l’avais commandé exprès, histoire d’optimiser les chances de réussite ! 🍀
Le chocolat de couverture est un chocolat avec un pourcentage de beurre de cacao supérieur à 32%. En dessous, ce n’est plus du chocolat dit « de couverture ». J’ai choisi le chocolat Inaya de chez Cacao Barry à 65% de cacao. C’est un chocolat noir, pas trop fort en gout et qui pouvait plaire à tous tout en me laissant une plus large palette d’utilisation. & Pour réussir les moulages il faut tempérer le chocolat, c’est à dire lui faire suivre une courbe de température pour qu’ensuite :
– il se démoule (généralement c’est mieux.. lol),
– il soit brillant,
– il soit croquant,
– il ne fonde pas lorsqu’on le manipule…
Hé oui tout ça 💭 ! L’avantage c’est qu’on peut tempérer le chocolat autant de fois qu’on le veut. En gros ce changement de température ré-ordonne les molécules et la structure et permet ainsi les manipulations.

Vous l’avez compris, le chocolat est un ingrédient noble et capricieux. Bon je ne suis pas chocolatière et je n’ai pas les connaissances nécessaires pour vous en parler +. 🤓 Cependant, pour mettre toutes les chances de mon côté, (et du votre si vous voulez essayer !) je vous propose de consulter les articles bien rédigés de Empreinte Sucrée 🌞
Un premier à propos du tempérage (j’ai procédé par la méthode d’ensemencement),
– et un second pour les décors et moulages.
Voilà, vous avez maintenant les mêmes clés que moi pour enfiler votre tablier et passer aux choses sérieuses!

Place aux images et aux 2 recettes de fourrage ! 🥰 avec en premier le gros oeuf aux fruits secs pour Léna. 💛 J’avoue ne pas avoir trop réfléchi en amont, et c’est une fois avec mon chocolat tempéré et mes noix au fond du moule que je me suis demandée … comment faire 🤣 . Finalement le résultat n’est pas trop mal.
Le chocolat s’est parfaitement décollé, il était brillant ! La première image du triptyque montre que le chocolat cristallise et se décolle déjà (on voit les « bulles ») ! 🍀 Après avoir collé les 2 parties, j’ai improvisé un socle. Il penche un peu, j’ai mal collé l’oeuf. Mais promis il tient debout !

Je vous disais avoir fait des petites plaques et despralines fourrées. Le procédé est le même que pour l’oeuf, j’ai tempéré le chocolat, rempli les cavités avant de pouvoir les garnir. J’ai choisi 2 garnitures gourmandes totalement différentes. 💛 Une ganache praliné cacahuète 🥜 et une ganache à la framboise 🍓. (Je ne saurais dire combien de cavités remplir avec tout ça… Ne vous inquiétez pas, si il y en a trop ça se mange parfaitement à la cuillère lol ). & On peut directement faire le topo : toutes les deux n’ont reçu QUE des éloges quand à leur gout💛.

La saveur cacahuète, on connait bien à la maison. Ce n’était pas surprenant mais tellement délicieux 🤤! La ganache framboise s’est elle révélée surprenante ET délicieuse 😱 ! Le parfum du fruit était enivrant ! J’arrête de saliver, voilà les proportions pour réaliser à votre tour ces ganaches – qui sont bien sûr sans gluten et sans lait animal, à tendance low carb ! 😌


🥜 Pour la ganache praliné / cacahuète :
– 45 g de chocolat noir – 72% ici,
– 60 g de praliné de cacahuète,
– 100 g de beurre de cacahuete crunchy – sans sucre !
– 1 pincée de fleur de sel,
Dans un premier bol, faire fondre le chocolat. Dans un second bol, mélanger le praliné et le beurre de cacahuète. Y ajouter le chocolat fondu, la pincée de fleur de sel.

🍓 Pour la ganache framboise :
– 120 g de chocolat noir – j’ai pris du 85%.
– 50g de crème végétale – amande,
– 80g de framboises. Vous pouvez utiliser de la purée, mais j’ai utilisé des fruits entiers / congelés.
– 10g de margarine,
Faire fondre le chocolat dans un premier bol. Chauffer la crème liquide dans une casserole avec les fruits congelés. Une fois le mélange bouillant, verser en 3 fois sur le chocolat et mélanger. Terminer par la margarine, et passer au mixeur plongeant pour émulsionner.

Remplir les cavités quand la garniture atteint les 25°C, en laissant 2/3mm pour fermer après. Faire prendre au froid, avant de venir couler la dernière couche de chocolat pour fermer les bouchées ou plaques. Réserver au frais avant de démouler ! 😱🌞
Nous ne sommes que 3 jours après Pâques et tout a été mangé ! 🤣

4 réflexions sur “Pâques 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s