No-cheesecake myrtilles / sans cuisson

Hello ! Et voici le second article lié à Pâques… Si vous saviez comme j’ai pris plaisir à réaliser cet entremet ! En cuisine pour que je vous partage tout ça !

Dans un regain d’entrain et de motivation, le week-end a été fullll d’activités. Je crois que j’attendais avec impatience CE week-end, où j’étais bien décidée à fêter Pâques ! Vous l’avez vu dans cet article, j’ai fait mes premiers moulages en chocolat. Les débuts sont encore balbutiants, mais comme c’était bon, il se peut que j’en refasse 🤣

Entre deux j’ai aussi calé deux commandes de biscuits, que je vous partagerai prochainement. Une commande de choux est venue s’ajouter à ce qui était déjà prévu… Il a fallut changer un peu les plans. Et 26 choux plus tard, j’ai enfin pu me consacrer à MON dessert ! YESS !

Après quelques semaines de silence, je (re)pousse timidement les portes du blog… Si le covid rend nos vies compliquées, mornes et monotones depuis plus d’un an maintenant, de mon côté à 29 ans, je devrais être en train de vivre ma « Best life ». Au lieu de ça, angoisses, contrariétés, tristesse, déceptions… Un cercle vicieux dans lequel je suis enfermée depuis plus de 3 ans et qui malheureusement prend de plus en plus de place. Je n’ai plus accès aux soupapes qui me font aller bien, j’atteins mes limites. Grrr. 😣 Un cerveau émulsionné par tant de choses négatives qui s’accumulent… Il faut l’occuper ! Alors voilà pourquoi depuis quelques semaines j’ai lâché le blog. Je me suis consacrée à d’autres projets qui me tiennent à cœur. Enrichir et nourrir l’esprit d’éléments plus réjouissants ou positifs ! 🍀🌞

Avant de vous parlez du dessert de Pâques, je reviens brièvement sur les p’tits choux, un peu déçue du résultat car ce n’est pas ce que j’attendais visuellement. Malgré tout ils se sont révélés bons – pour ceux qui ont pu les manger ! 😅 Les blancs et roses sont à la crème pâtissière vanille / rhum, les noirs sont décorés d’un craquelin au cacao et à la fleur de sel, et garnis d’une crème au chocolat. & ils ont tous revêtu leur petit habit de Pâques ! 🌺

On arrive ENFIN à cet entremet de Pâques*. 🥰 En résumé, un entremet sans gluten, sans lait animal, sans œuf, et cétogène (si vous adaptez les biscuits !). Il pourrait être vegan si vous choisissez d’utiliser de l’agar agar plutôt que la gélatine pour la compotée. Ou rien 🙂
Il est composé :
– d’une compotée de myrtilles 🫐,
– d’un appareil crémeux citron vert coco, à base de yaourt végétal « Greekstyle » de chez Sojade, qui ne nécessite pas de cuisson
– d’une base sablée faite à partir de cookies écrasés et reconstitués 🍪 . Concernant ces derniers, vous pouvez en réalité utiliser toutes sortes de biscuits, du commerce ou fait maison . Sablés bretons, spéculoos ou petit-beurre sont les plus courant. Ici j’avais des cookies Gullon, sans gluten aux pépites de chocolat, gardés dans le but d’en faire un fond de gâteau. Si vous n’avez pas de biscuits, vous pouvez faire un fond comme ici ! 🙂

*En vérité, c’est un entremet que l’on peut fait en toute saison, il suffit d’adapter la déco. (Comme j’étais en mode « je travaille le chocolat », j’ai réalisé un nid pour le dessus, et un cercle pour le tour qui a malheureusement cassé 😦 Je suppose qu’il était trop fin. J’en referais, c’était amusant ! )

Malgré qu’il soit « sans », l’entremet se révèle bien consistant 🙂 ! Les proportions sont données pour un cercle de 16 cm de diamètre, l’entremet faisant environ 6 cm de haut. Vous pouvez faire 8 jolies parts !

🌷 Ingrédients et préparation pour un entremet 8 personnes :
🌸 Le fond :
– 130g de biscuits sans gluten émiettés.
– 60 g de beurre d’amande,
– 2càS d’huile de coco fondu
Réduire les biscuits en miettes / poudre. Mélanger la purée d’amande avec l’huile de coco fondue, puis rassembler ce mélange avec les biscuits émiettés. Dans le plat de service (important), disposer le cercle à entremet et garnir. Bien tasser pour faire une couche lisse et compacte de biscuit et réserver au frais.

🌸 La compotée de fruits :
– 300g de myrtilles (surgelées)
– 2 càS de stévia,
– le zeste et le jus d’un citron vert.
– 2 feuilles de gélatine – ou d’agar agar.
Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide. Pendant ce temps, dans une casserole, faire chauffer 250g de fruits avec la stevia, le jus et le zeste de citron. La cuisson va réduire les fruits en compotée / pas en purée. Ajouter les myrtilles restantes, comme ça il reste des fruits « pleins ». Essorer la gélatine, l’ajouter hors du feu aux fruits. Laisser tiédir, et pendant ce temps préparer l’appareil.

🌸 L’appareil à cheesecake « sans »
– 400g de sojade Grekstyle (un pot),
– 80g d’erythritol,
– 500g de crème de coco,
– 2 zestes et 1 jus de citron vert,
– extrait de vanille,
– 2càS de farine de coco,
– 1 sachet de fixchantilly.
Dans un cul de poule, détendre le yaourt avec le sucrant et la farine de coco. Ajouter le jus de citron et les zestes. Monter la crème de coco en chantilly. Ajouter le sachet de fix chantilly, il va contribuer à fixer l’ensemble. A la maryse, mélanger les deux préparations et procéder au montage.

🌷 Montage :
Sortir du frigo le fond / biscuit refroidi. Garnir d’une fine couche d’appareil à no-cheesecake le fond, puis disposer la compotée au centre du gâteau. Couvrir de crème restante et lisser. Réserver au frigo pour quelques heures, le mieux étant de l’y laisser la nuit avant de procéder au décor. 🌸

Comme je vous le disais, j’ai décoré ce gâteau pour Pâques 🌸. Vous pouvez tout à fait le laisser « immaculé ». En décerclant, je l’ai trouvé tout aussi joli et présentable à nu 🌞 ! Mais comme j’avais déjà préparé le nid et le cercle… il aurait été dommage de refondre tout ça ! 😅

Après décor, voilà le résultat ! J’ai mis un nappage neutre coloré à la peinture alimentaire métallique violette. Le nid, les fruits 🫐 , quelques œufs ( des vrais et des faux!), et enfin les fleurs pour lesquelles je suis allée à la cueillette dès 6h ce dimanche matin… c’était chouette 🥰

Bilan ? Cet entremet s’est révélé léger en bouche, comme un nuage ! ☁️ L’appareil n’a aucune lourdeur et a révélé une agréable acidité et fraicheur avec le citron vert. 🍋 Dans la base reconstituée à partir de « cookie », il y avait quelques pépites de chocolat et je pense que la note était intéressante. Le seul bémol est concernant le choix des fruits. La couleur violette est superbe, mais j’ai trouvé que ça manquait un peu de caractère. En fait, la myrtille 🫐 est un fruit discret, peu acidulé et je pense qu’avec une mûre ou une framboise le résultat serait délicieux x 2 ! J’avais bien réussi le tempérage du (cercle en) chocolat 🍫. Ce dernier en plus d’être bien brillant était croquant… On s’est régalé avec ! Tellement dommage qu’il ait cassé, je retenterais l’expérience ! 🌷🌸🫐

Une réflexion sur “No-cheesecake myrtilles / sans cuisson

  1. sofi dit :

    huuuum comme c’est booooo et ça a l’air boooon 😀
    Parcontre, j’ose pas imaginer la vaisselle lol, moi qui en ai marre de celle de base hihihi je ne me risquerais pas à une telle oeuvre 😉
    je suis désolée de savoir que tu te sens dans un cercle vicieux com ça :/ Tu connais Hoponopono ? la nature m’aide beaucoup dans mes moments moches je t’envoie plein de douceur
    Bisous Sofi

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s